Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Première réunion du COMEFA : renforcer la coopération entre Paris et Alger (ministre)

PARIS - La 1ère réunion du Comité mixte économique France-Algérie (COMEFA), tenue jeudi à Paris, s’inscrit dans le sillage de la déclaration d’Alger, signée par les présidents Abdelaziz Bouteflika et François Hollande, lors de la visite de celui-ci en Algérie il y a une année, pour renforcer la coopération bilatérale, a déclaré la ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq.

"Cette instance de pilotage de la relation économique entre la France et l’Algérie, qui se réunira une fois par an, en alternance, entre Paris et Alger, vise à assurer un suivi des projets économiques et commerciaux en cours", a-t-elle expliqué à l’APS au terme de la réunion de cette instance de coopération.

"Lors de cette réunion formelle, nous avons fait le point sur les projets coopération qui ont été engagés, en terme de partenariat industriel car nous considérons du côté français, que l’Algérie est un partenaire industriel, et en même temps cela nous permet de suivre les volumes des échanges commerciaux entre les pays", a-t-elle précisé.

Les conclusions de ce comité, a-t-elle dit, permettront de préparer le volet économique du Comité Intergouvernemental de Haut niveau, qui se réunira le 16 et 17 décembre à Alger sous l’égide des Premiers ministres français et algérien.

Amara Benyounes, ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement qui a co-présidé cette 1ère réunion du COMEFA, aux côtés de Mustapha Benbada, ministre du Commerce du côté algérien, et de Mme Nicole Bricq et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif du côté français, a déclaré avoir constaté avec "satisfaction, une bonne évolution" des projets engagés entre l’Algérie et la France, lors de cette rencontre.

"Ce sont de très gros projets qui sont en train d’être réalisés entre les deux pays" a-t-il affirmé, qualifiant de "bonnes" les relations économiques entre les deux pays, "contrairement à ce qui se dit".

"Et comme nous sommes exigeants, tant du côté algérien que français, nous voulons que ces relations soient exemplaires, car j’ai constaté que la volonté politique existe des deux côtés pour atteindre cette exemplarité et c’est à nous de le prouver et le concrétiser", a-t-il ajouté.

Mustapha Benbada a, quant à lui, estimé que cette 1ère réunion du COMEFA, permettra notamment de passer de "l’étape des voeux à celle de la concrétisation de ce nous avons convenu au niveau du document-cadre de partenariat économique".

Il a cependant relevé qu’à propos du mémorandum de coopération commerciale, et notamment s’agissant des échanges commerciaux entre les deux pays, la France a "maintenu sa position sur une certaine catégorie de produits, notamment les produits agricoles".

"Or c’est justement dans ces domaines où nous avons une capacité de contrôle. Par contre, la France a régressé sur le plan des échanges, dans les produits industriels, tels que la sidérurgie, et les produits électroniques et c’est là où nous n’avons pas cette capacité de contrôle", a-t-il dit.

"D’où l’importance de la coopération entre l’Algérie et la France dans le domaine du contrôle économique, à travers l’appui à la mise place du Laboratoire national d’essai (LNE) et l’Ecole de formation et de perfectionnement des agents de contrôle et de la répression des fraudes", a-t-il ajouté.

MM. Benyounes et Benbada ont eu dans la matinée une rencontre avec un panel d’entreprises françaises au siège de Medef international (patronat français).

Arrivés la veille à Paris, ils ont rencontré des responsables du constructeur automobile français Renault pour passer en revue le projet de construction de l’usine Renault à Oued Tlélat, près d’Oran.

(APS) jeudi 28 novembre 2013

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site