Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des partenariats algéro-italiens annoncés dans les prochaines semaines (ministre)

ALGER - Des discussions sont en cours avec de grandes firmes italiennes pour la conclusion de partenariats, qui seront annoncés dans les prochaines semaines, a indiqué, mercredi à Alger, le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’Investissement, Amara Benyounes.

"L’Italie jouit d’une grande expérience en matière de développement économique, notamment dans le secteur de l’industrie et nous souhaitons signer des contrats de partenariat algéro-italiens", a indiqué le ministre lors d’un Forum algéro-italien, sans donner plus de précisions sur les filières ciblées.

Ce forum s’est déroulé en présence également des ministres de l’Agriculture et du Développement rural et de la Pêche et des Ressources halieutiques respectivement Abdelouahab Nouri et Sid Ahmed Ferroukhi et du Vice-ministre italien du Développement Economique, Carlo Calenda.

M. Benyounes a affirmé que ces futurs partenariats, basés sur le transfert technologique, seront conclus dans le cadre du respect de la règle (51%-49%) régissant les investissements étrangers, mais, "en dehors de cela on est ouvert à toute proposition", a-t-il lancé.

Le ministre a également mis en avant la nécessité de passer d’un partenariat commercial avec l’Italie à un partenariat industriel "solide" basé sur le transfert du savoir-faire et un management de qualité, tout en accordant une importance particulière à la création de champions industriels et à l’encouragement de la création de PME, notamment par les jeunes, pour impulser une nouvelle dynamique au secteur industriel.

Soulignant les "bonnes relations" qui lient les deux pays, le ministre a rappelé "qu’aucune entreprise italienne n’a quitté l’Algérie durant la tragédie nationale".

De son côté, M. Ferroukhi a indiqué que l’Italie capitalise une grande expérience notamment dans le domaine de l’aquaculture maritime d’où la nécessité de tirer profit de son savoir-faire pour développer ce secteur en Algérie.

M.Nouri a souligné pour sa part l’importance de développer l’industrie de transformation des produits agricoles notamment avec des partenaires italiens.

Intervenant à son tour, le vice-ministre italien a indiqué que son pays souhaite conclure avec l’Algérie, en 2014, des partenariats dans les secteurs de la santé, de l’agro-industrie et de la mécanique. "L’Italie vise également à encourager ses entreprises exportatrices à s’installer en Algérie", a ajouté M. Calenda.

Selon les chiffres présentés par le Président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Réda Hamiani, les importations algériennes de l’Italie sont passées de 4 milliards de dollars à 5,5 milliards de dollars entre 2010 et 2012, alors que les exportations ont augmenté de 8,5 milliards de dollars à 12 milliards de dollars durant la même période, a-t-il précisé.

Le nombre d’entreprises italiennes opérant en Algérie a baissé de 430 à 290 en 2012.

Lors de cette rencontre, il a été procédé à l’installation d’une "Task Force" algéro-Italienne pour identifier les opportunités de partenariats industriel et technologique et évaluer l’état de la coopération bilatérale dans le secteur industriel.

En marge de cette rencontre qui a enregistré la présence d’opérateurs économiques représentant 80 firmes italiennes et une centaine d’entreprises algériennes, des rencontres (B to B) ont été organisées pour examiner les projets de partenariat.

(APS) mercredi 20 novembre 2013

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site