Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Installation du groupe de travail chargé d’élaborer le pacte économique et social de croissance

ALGER - Un groupe de travail chargé d’élaborer un pacte économique et social de croissance a été installé, lundi à Alger, en application des décisions de la dernière tripartite.

Jeudi dernier, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, avait annoncé, à l’issue des travaux de la tripartite, la mise en place de cinq groupes de travail chargés d’identifier les dispositions susceptibles d’encourager le développement de l’entreprise nationale.

Le premier groupe est ainsi chargé d’"élaborer le pacte économique et social de croissance dans un délai qui ne saurait excéder les trois mois", avait-il souligné dans son intervention prononcée à la clôture des travaux de cette rencontre de concertation qui a regroupé le gouvernement avec le patronat et le syndicat.

Le groupe, composé des représentants des trois partenaires et d’experts, se chargera de concevoir la stratégie de développement économique et social qui cadre avec la politique du gouvernement, tout en se basant sur l’efficacité économique et l’équité sociale.

Selon le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement, Amara Benyounes, ce groupe tiendra sa première réunion la semaine prochaine.

"Le rapport du groupe sera soumis au Premier ministre durant la première quinzaine du mois de décembre pour être débattu lors de la prochaine tripartite prévue avant la fin de 2013", a-t-il précisé dans son intervention lors de la cérémonie d’installation.

M. Benyounes a insisté sur l’urgence d’aller vers un système de production permettant de réduire la dépendance du pays vis-à-vis des hydrocarbures, mettant l’accent sur l’importance de répondre, dans ce pacte, à la nécessité de relancer la croissance économique et de préserver la stabilité sociale.

Boualem M’rakech, président de la Confédération algérienne du Patronat (CAP), a confié à l’APS que les propositions de son organisation porteront notamment sur l’enrichissement et l’actualisation du pacte économique et social élaboré en 2006.

L’expérience des dernières années sera mise à profit pour élaborer ce nouveau pacte et "assurer un suivi régulier" du travail des différents acteurs participants à cette œuvre.

La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence du Secrétaire Général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Said, de présidents d’organisations patronales et de cadres du secteur.

(APS) lundi 14 octobre 2013

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site