Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Industrie, PME et promotion de l’investissement, et ressources en eau : Deux protocoles d’accord signés

L’objectif de la mise en œuvre de ces protocoles est d’œuvrer conjointement à travers des partenariats stratégiques visant la conquête du marché local en plein essor, notamment la promotion et le développement des entreprises algériennes, ainsi que le renforcement des capacités de production des parties concernées.

Deux protocoles de projets de partenariat, dans le domaine de la filière industrielle de l’eau et de l’épuration ont été signés hier entre le ministère de l’Industrie, des PME et de la Promotion de l’investissement, et le ministre des Ressources en eau, en présence des deux ministres du secteur,  MM. Cherif Rahmani et Hocine Necib.
Le premier protocole est entre l’entreprise de pompes et de vannes (POVAL), relevant de la SGP Équipage, et l’Office national d’assainissement (ONA) du secteur des ressources en eau. Il a pour objet la réalisation d’une station d’épuration des eaux usées. Ce projet porte sur l’union des compétences de POVAL et de l’ONA pour la réalisation d’une station pilote des eaux usées avec répartition des tâches, l’ONA prenant en charge les études de conception, le procédé de traitement, ainsi que le génie civil de la station et POVAL assurant, à son tour, la fourniture et la pose de tous les équipements nécessaires à la station. Les deux parties élargiront le champ de partenariat sur d’autres stations d’épuration, au fur et à mesure des progrès réalisés sur le plan de la maîtrise de la chaîne.
Le second protocole a été signé  entre l’entreprise de pompes et de vannes (POVAL)  et l’Algérienne des eaux (ADE), en matière de sous-traitance de pièces spécifiques et dispositifs au profit de l’ADE. Il sera porté sur la conception et la réalisation de pièces spécifiques et/ou dispositifs nécessaires au branchement de particuliers au réseau d’eau portable selon des certaines modalités.
L’ADE élaborant le schéma des pièces et des dispositifs de branchement et assurant les travaux de pose. POVAL se chargeant de la confection et de la réalisation des pièces et dispositifs en y apportant une assistance technique lors de la phase conception. Quant au volet de la formation,  POVAL assurera au profit des agents de l’ONA et de l’ADE, la formation dans la maintenance des équipements hydrauliques intervenant directement sur les réseaux de l’assainissement et d’eau potable. L’objectif de la mise en œuvre de ces protocoles est d’œuvrer conjointement à travers des partenariats stratégiques visant la conquête du marché local en plein essor, notamment la promotion et le développement des entreprises algériennes, et le renforcement des capacités de production des parties concernées, à faire face ensemble aux défis de la concurrence, au développement de la sous-traitance privée nationale et au développement. Lors d’un  point de presse organisé en marge de la cérémonie de signature de ces accords, M. Rahmani a déclaré que «le plus important est d’augmenter le contenu de l’industrie algérienne».
Et d’ajouter : «Ces accords ne sont que le début d’une autre série d’initiatives similaires dans les domaines du bâtiment,  de la ville et du développement durable, ou encore dans les travaux publics.» De son côté, M. Necib a indiqué que «le secteur de l’eau a consenti en 10 ans, des investissements de 3.000 milliards de DA, et qu’il est temps de sortir de la dépendance vis-à-vis des importations». Le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, a, quant à lui, félicité l’initiative, et estimé qu’«il faut redonner sa place à l’entreprise et la confiance au gestionnaires, car, sans la confiance, rien ne se fera».  

M. Rahmani : « La stratégie industrielle du gouvernement sera présentée lors de la prochaine tripartite »
Lors d’un point de presse organisé en marge de la cérémonie de signature de ces accords, le ministre de l’Industrie, des PME et de la Promotion de l’investissement, M. Cherif Rahmani, a expliqué qu’«il s’agit de créer, dans le cadre de cette tripartite, une dynamique industrielle et une équipe cohérente d’acteurs avec conviction d’aller et d’offrir une place à l’industrie nationale comme elle le mérite dans le sens, notamment, de remonter la chaîne afin de faire en sorte que l’industrie nationale ait une place dans le produit intérieur algérien». Et d’ajouter : «Il est attendu, dans ce sens, de profonds changements législatifs.»     

 (El Moudjahid) Mardi 10 septembre 2013

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site