Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Accord de partenariat algéro-italien pour le développement des installations de stockage de céréales

ALGER- Un pacte d’actionnaires dans le secteur de l’agroalimentaire a été signé, mercredi à Alger, entre le groupe public Batimetal et la société italienne Borghi pour la création d’une société mixte spécialisée dans la conception et la réalisation d’installations de stockage, notamment de céréales.

La nouvelle société détenue à hauteur de 60% par Batimetal et 40% par la société italienne va réaliser, dans un premier temps, 30 sites de silos métalliques pour le compte de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), a indiqué le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Cherif Rahmani, lors de la cérémonie de signature.

Ce partenariat industriel permettra de générer 300 emplois et de renforcer les capacités de l’Algérie en stockage de grains, d’aliments de bétails et d’oléagineux, des équipements jusque-là importés, a souligné M. Rahmani.

Intervenant à son tour, le PDG de Batimatel, filiale de la SGP-Construmet (construction métallique), Boudjemaa Talai, a expliqué que cette joint-venture est bénéfique en termes de transfert technologique, ajoutant que les premiers silos seront réalisés à l’usine d’Ain Defla, au bout de 6 à 8 mois.

M. Talai a exprimé le souhait de pénétrer les marchés européens et asiatiques après la satisfaction de la demande nationale.

De son côté, le président du directoire de la SGP-Contrumet, Youcef Lahlou, a indiqué que le montant d’investissement du projet est de 770 millions DA, précisant que les 30 sites de stockage, d’une capacité de 20.000 tonnes chacun, comptent en tout 360 silos.

Il est prévu également la fabrication de 1.500 "silos tampon" pour le ministère de l’Agriculture. Il s’agit de petits silos qui seront mis à la disposition des fermiers pour le stockage de leur production sur site, a-t-il ajouté.

Le partenaire italien assurera également la maintenance de la ligne de production d’Ain Defla, le transfert technologique et la formation de 50 universitaires, ce qui permettra une "autonomie industrielle" en très peu de temps à Batimetal, a expliqué le même responsable.

Le taux d’intégration sera de 50% dans un premier temps et atteindra 80% à terme, selon M. Lahlou.

Le représentant de la société Borghi, Oreste Mingotti a affirmé que son entreprise, qui capitalise une grande expérience dans la conception et la réalisation de silos métalliques en Europe et en Asie, va assurer le transfert technologique pour le personnel algérien.

(APS) mercredi 24 juillet 2013

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site