Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Algérie-Etats-unis : société mixte spécialisée dans les aciers légers pour constructions

ALGER - Un pacte d’actionnaires a été signé dimanche à Alger entre le groupe public Batimetal et la société américaine Framemax pour la création d’une société mixte spécialisée dans la fabrication d’aciers légers destinés aux constructions.

La nouvelle société dénommée Frametal, détenue à 51% par le groupe Batimetal et à 49% par la société américaine, assurera notamment la réalisation et la fabrication de logements, de complexes hôteliers et sportifs et de bâtiments administratifs et industriels, a indiqué le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’Investissement, Cherif Rahmani, à l’issue de la cérémonie de signature.

Basé sur le transfert technologique, ce partenariat qui devrait générer 300 emplois directs et 4.000 emplois indirects s’inscrit dans la cadre de la "reconstruction de l’industrie nationale", a-t-il souligné. L’objectif est de conclure des partenariats "équilibrés" et "concrets" pour relancer les filières industrielles, tout en associant l’ensemble des acteurs notamment l’Union générale de travailleurs algériens (UGTA) et le patronat, a jouté M. Rahmani.

Intervenant à son tour, le PDG de Batimatel, filiale de la SGP-Construmet (construction métallique), Boudjemaa Talai, a indiqué qu’une enveloppe de 320 millions DA a été consacrée à l’installation des équipements de l’usine d’Ain Defla pour commencer la production dans cinq à six mois.

Il est prévu la réalisation de 3.000 logements (tous type confondus) dès la première année d’entrée en production pour passer à 12.000 unités dans deux ou trois ans et probablement plus en fonction de la demande, a-t-il ajouté.

Une importance particulière a été accordée à la formation du personnel qui bénéficiera de formations en Algérie et aux Etats-Unis, selon le même responsable.

M. Talai a expliqué que les constructions à base d’acier permettent de garantir une meilleure viabilité, une réduction de moitié des délais d’exécution et la sécurité contre les séismes.

Présent à la cérémonie de signature, l’ambassadeur des Etats-unis en Algérie Henry Ensher s’est félicité de la conclusion de ce partenariat visant à renforcer les relations économiques entre l’Algérie et les Etats-Unis.

Cette rencontre a vu également la présence du secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said, et des responsables des organisations patronales.

(APS) dimanche 21 juillet 2013

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site