Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Projets de partenariat conclus lors d’une rencontre d’affaires algéro-italienne en octobre

ALGER - Une rencontre d’affaires algéro-italienne devant regrouper des opérateurs des deux pays est prévue en octobre prochain pour finaliser des projets de partenariat, a annoncé lundi à Alger le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’Investissement, Cherif Rahmani.

Cette rencontre verra la participation d’un grand nombre d’entreprises ainsi que des représentants du patronat italien qui discuteront avec leurs homologues algériens de la finalisation de projets de partenariat dans différents secteurs tels que la mécanique, l’agroalimentaire, la manufacture, le bâtiment, la pharmacie et la biotechnologie, a-t-il précisé.

Le ministre, qui s’exprimait lors d’une rencontre économique algéro-italienne qu’il a coprésidée avec le vice-ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, a souligné que les deux parties devraient élaborer une feuille de route pour aller vers la finalisation de ces projets à moyen terme.

Ces projets communs devraient être concrétisés durant la période 2014-2015 "selon un cheminement pragmatique", traduisant ainsi la volonté des deux Chefs d’Etat des deux pays de hisser la coopération économique à un niveau supérieur.

Il a affirmé dans ce sens que la réunion de ce lundi sert à mettre en place une plate-forme qui prépare la rencontre d’affaires d’octobre prochain, rappelant sa visite en Italie en avril dernier qui avait permis d’identifier les secteurs de partenariat bilatéral.

L’Algérie et l’Italie veulent bâtir un partenariat industriel "fructueux" et "concret", basé sur la complémentarité entre leurs deux économies, a souligné M. Rahmani.

De son côté, le vice-ministre italien a souhaité un renforcement du partenariat économique entre les deux pays, "déjà structuré", a-t-il dit.

Il a insisté sur l’importance d’exploiter les opportunités qu’offrent l’Algérie et l’Italie pour dynamiser cette coopération, saluant le niveau des échanges commerciaux entre les deux pays qui a atteint plus de 15 milliards de dollars.

En 2012, Italie était le 2ème client de l’Algérie en absorbant 11,7 milliards de dollars et son 3éme fournisseur avec 4,35 milliards de dollars d’exportation vers l’Algérie, selon les chiffres des douanes algériennes.

Selon M. Calenda, les investissements algériens en Italie s’élèvent actuellement à 160 millions d’euros, ajoutant que la partie italienne souhaite investir davantage en Algérie notamment dans l’agroalimentaire, les équipements industriels et la pharmacie.

Il a promis également que "tous les problèmes qui peuvent surgir seront gérés et résolus" pour concrétiser ces projets.

Le vice-ministre italien a souligné, d’autre part, que les milieux d’affaires italiens œuvraient pour l’établissement d’une durable relation entre les deux pays.

Des rencontre d’affaires bilatérales ont été organisées en marge de cette réunion à laquelle ont participé des organisations patronales et professionnelles algériennes et italiennes ainsi que des entreprises du secteur public.

Il s’agit côté italien de la Confindustria, la plus importante organisation patronale en Italie et du côté algérien du Conseil national consultatif pour la Promotion de la PME, du Forum des chefs d’entreprises (FCE), de l’Union générale des travailleurs Algériens (UGTA), de l’Union professionnelle de l’industrie automobile et mécanique (UPIAM), de l’Union nationale des opérateurs de la Pharmacie et de la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture.

 (APS) Lundi 24 juin 2013

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site