Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

M. Rahmani plaide pour un partenariat économique stratégique entre l’Algérie et le Portugal

ALGER - L’Algérie veut développer un partenariat stratégique basé sur la complémentarité économique et le transfert technique avec le Portugal, a affirmé dimanche le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Cherif Rahmani.

"Nous voulons établir un partenariat stratégique avec le Portugal qui soit axé sur la complémentarité économique entre les deux pays et le transfert de technologie et de savoir faire", a indiqué M. Rahmani à l’ouverture de la troisième réunion du comité conjoint de la coopération économique bilatérale qui se déroule à Alger.

M. Rahmani a rappelé la nouvelle stratégie de développement industriel engagée par les pouvoirs publics, soulignant l’importance pour l’Algérie d’aller vers "une action convergente avec ses partenaires en vue d’une coopération pragmatique basée sur le partage mutuel d’avantages".

Dans cette optique, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de "transformer le contexte de crise mondiale en une opportunité pour le développement économique aussi bien en Algérie qu’au Portugal".

A cet effet, plusieurs secteurs industriels sont identifiés par les représentants des deux pays pour soutenir cette coopération, notamment l’industrie, le BTP, l’énergie et les mines, l’agroalimentaire et les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Ainsi, un groupe de travail pour le développement de ce partenariat stratégique a été installé en marge de la rencontre de cette rencontre afin d’identifier les opportunités de coopération économique et technique entre les deux pays en fonction des besoins de la partie algérienne et les possibilités offertes par les Portugais, a dit M. Rahmani, soulignant la volonté des deux pays d’élargir cette coopération pour toucher d’autres filières industrielles.

De même, un accent particulier sera mis sur le secteur de l’habitat avec la signature prévue en fin de journée d’un accord de coopération en la matière, a, en outre, annoncé le ministre sans donner de détails sur l’accord.

De son côté, M. Perreira a affiché la disponibilité des autorités et des opérateurs économiques de son pays à £uvrer pour le renforcement "d’un partenariat pragmatique basé sur la complémentarité, le transfert de technologie et de savoir faire ainsi que la formation".

L’Algérie est le deuxième plus grand marché du Portugal en Afrique et le 13ème sur l’échelle mondiale, a également noté le ministre portugais, ajoutant que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays s’établissait à près de 3,3 milliards d’euros en 2012, dont plus de 800 millions d’euros d’exportations algériennes et quelque 2,4 milliards d’importations.

Par ailleurs, une rencontre économique regroupant des opérateurs des deux pays s’est tenue en marge des travaux de la troisième réunion du comité conjoint de coopération.

Les secteurs du BTP, de l’agroalimentaire et des énergies renouvelables étaient les plus ciblés lors de ce forum, ont indiqué à l’APS des opérateurs portugais qui disent être intéressés par les opportunités d’investissement offertes par les autorités algériennes dans ces créneaux.

 (APS) dimanche 17 février 2013

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site