Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Plaidoyer pour la mise en place d’un climat propice à la croissance et la promotion de l’industrie (rencontre)

GHARDAIA - Les participants à la troisième rencontre régionale Sud sur la production industrielle ont plaidé, mardi à Ghardaïa, pour la mise en place d’un climat propice aux investissements afin de relancer la croissance économique, en œuvrant à l’émergence d’une industrie nationale forte et compétitive.

Lors d’un débat sur la production industrielle nationale, en présence du ministre de l’Industrie de la PME et de la promotion de l’investissement, du secrétaire général de l’UGTA, Cherif Rahmani, et des présidents du patronat et du forum des chefs d’entreprises, les participants ont été unanimes à préconiser la mise à niveau, la modernisation et le renforcement de la compétitivité du tissu industriel existant, afin de créer de la richesse hors hydrocarbure et de créer des emplois.

La mise en place d’une stratégie pour la promotion et le développement de la production industrielle nationale s’appuie sur la simplification des procédures d’acquisition du foncier industriel, l’allègement fiscal, notamment dans les régions du sud et enclavées, ainsi que la formation spécialisée de la main-d’œuvre, ont estimé les participants.

En réponse aux préoccupations des différents partenaires du secteur industriel des huit wilayas du Sud représentées à cette rencontre (Ghardaïa, Ouargla, Laghouat, El-Oued, Biskra, Naâma, El-Bayadh et Djelfa), le ministre a promis de prendre dans les plus brefs délais des mesures visant à alléger les procédures d’investissement et de revoir le système de gestion des zones industrielles, à la lumière des propositions émises par les concernés.

Les représentants du patronat et les responsables des institutions et partenaires du secteur de l’industrie ont exprimé leur satisfaction quant à cette nouvelle forme de "gestion concertée" pour une relance économique "efficiente" basée sur des données scientifiques et réelles.

Cette nouvelle vision pour l’élaboration d’une stratégie industrielle, démontre la volonté politique et la prise de conscience de la nécessité de garantir un environnement économique stable, efficace à même d’assurer au pays un essor économique sans précédent, a souligné le président de la confédération algérienne du patronat, Boualem Merakchi.

Cette approche concertée de la relance de la production industrielle nationale a pour objectif à terme d’aboutir à un sensible recul du taux chômage et une nette amélioration de la qualité de vie de la population algérienne, a indiqué de son côté le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said.

La dynamique avec laquelle ont été initiées et conduites les trois rencontres régionales (Constantine, Oran et Ghardaia) organisées jusqu’ici sur la production industrielle, traduisent la ferme volonté des responsables du secteur de préserver et de développer le tissu industriel national, a-t-il conclu.

(APS) Mardi 06 février 2013

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site