Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Industrie : l’Algérie et l’Allemagne pour un partenariat durable (Rahmani)

ALGER - L’Algérie et l’Allemagne comptent nouer un partenariat durable dans les domaines de l’industrie et de la PME, a indiqué lundi à Alger Chérif Rahmani, ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’Investissement.

"Avec nos amis allemands, nous avons décidé, au regard des capacités reconnues mondialement de l’Allemagne dans le domaine de l’industrie, de nouer un partenariat durable, notamment dans le domaine de la petite et moyenne entreprises, fondé sur le principe du gagnant-gagnant", a déclaré M. Rahmani, à l’issue d’une rencontre avec Nils Schmid, vice-Premier ministre allemand, ministre des Finances du Land de Bade-wurtemberg.

M. Rahmani a souligné que les deux parties avaient décidé "de mettre côte à côte l’entreprise algérienne et l’entreprise allemande", pour assurer un partenariat fondé sur le transfert de savoir-faire et sur la confiance, plus particulièrement, dans le domaine de la mécanique et des machines industrielles.

Le ministre a ensuite annoncé une rencontre entre les opérateurs économiques algériens et leurs partenaires allemands dans les semaines à venir, pour lancer des projets surtout en matière de mécanique et de machines industrielles.

M. Rahmani n’a pas omis de rappeler le rôle historique joué par l’Allemagne, dans les années 1970, dans la création du secteur de l’industrie en Algérie.

Pour sa part, M. Schmid qui a qualifié le marché algérien de "prometteur", a jugé le climat d’affaires et d’investissement en Algérie "stable et agréable".

Les bonnes conditions d’investissement qu’offre l’Algérie à ses partenaires économiques est une opportunité que veut saisir l’Allemagne pour "lancer autant de projets possibles, dans le domaine de la mécanique, notamment pour les PME", a dit M. Schmid.

"L’Allemagne a toujours entretenu des liens très étroits avec l’Algérie, c’est pourquoi, nous souhaitons renforcer ces liens, en propulsant encore plus l’industrie algérienne, par l’implication des PME, qui sont très souvent, reconnues comme leaders mondiaux, dans leurs secteurs d’activité", a-t-il conclu.

 (APS) lundi 4 février 2013

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site