Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le renouvellement du parc de moissonneuses permettra d’économiser 450 millions de dollars us par an (ministre)

SIDI BEL-ABBES- Le renouvellement du parc national de et moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, M. Cherif Rahmani. Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa visite à l’entreprise nationale de construction du matériel agricole (CMA) qui comprend une usine de moissonneuses-batteuses réalisée dans le cadre du partenariat algéro-finlandais, le ministre a expliqué que 450 millions de dollars us, est la valeur financière que l’Algérie perd chaque année en utilisant des moissonneuses-batteuses vétustes où le taux de perte du produit lors de la période de moissons est estimé à 25 pour cent.

Accompagné lors de cette visite par le Président directeur général (Pdg), de la société finlandaise "SAMPO" et l’ambassadrice de la Finlande en Algérie, M. Rahmani a indiqué que plus de 15 millions de quintaux de blé se perd à cause de l’utilisation de machines anciennes à faible rendement à cause de leur vétusté.

Il sera procédé cette année à la multiplication de la production de moissonneuses-batteuses à l’usine de Sidi Bel-Abbès qui passera de 500 machines actuellement à 1.000 en 2013.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un plan de modernisation et de renouvellement du parc des moissonneuses-batteuses du pays estimé actuellement à 8.500 machines, a ajouté le ministre.

Ce plan vise à couvrir les besoins nationaux en ce genre de machines pour réaliser le rendement dans l’opération de moissons du blé en encourageant son acquisition par les fellahs qui bénéficieront dans ce cadre du soutien de l’Etat.

Il est prévu que le taux d’intégration nationale dans la production de moissonneuses augmente à Sidi Bel-Abbès de 36 pour cent actuellement à 45 pc avant la fin de l’année 2013 puis à 68 pc en 2014 au lieu de 2016 comme c’était prévu auparavant.

Cette dynamique de la société mixte, où la partie algérienne détient 68 pour cent des parts contre 32 pc pour le partenaire finlandais SAMPO, contribuera à réduire l’importation du matériel et l’intégration au plan national homogène de développement de l’industrie mécanique.

Les travailleurs de cette société, qui réalise actuellement plus d’une dizaine de produits dans le domaine du machinisme au profit de sociétés publiques et privées à l’instar de Sonatrach, Algérie Télécom, les minoteries et autres, bénéficieront d’une formation de qualité en matière d’industrie mécanique par des cadres nationaux spécialisés et des experts du partenaire finlandais.

M. Cherif Rahmani a annoncé, à cette occasion, que son ministère proposera la création d’un centre de formation professionnelle "destiné exclusivement aux domaines de l’industrie mécanique pour que les jeunes de la région puissent bénéficier d’opportunités d’emploi", indiquant l’effort se concentre sur la préparation des compétences humaines pour satisfaire les exigences de croissance de cette société mixte.

Pour sa part, le Pdg de SAMPO a salué le rythme de croissance de cette société mixte CMA-SAMPO mettant en exergue l’effort du partenaire finlandais à rendre l’usine de moissonneuses-batteuses de Sidi Bel-Abbès conforme sur le plan qualitatif à la société en Finlande.

Il a également exprimé son ambition de passer de la couverture du marché national dans le domaine de commercialisation des moissonneuses en Algérie à l’exportation dans une seconde phase, "surtout que l’Algérie est le seul pays dans la région du Maghreb et de l’Afrique qui dispose d’une branche industrielle depuis les années 70".

L’ambassadrice de la Finlande en Algérie Mme Hannele Voionmaa a estimé, de son coté, que cette société mixte est un modèle du partenariat existant entre les deux pays et qui sera renforcé à l’avenir par un vaste partenariat diversifié.

 (APS) mardi 15 janvier

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site