Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La société mixte belgo-néerlandaise ’’CMA-Sampo’’ va porter sa production à 1.000 moisonneuses-batteuses par an

ALGER- La société algéro-finlandaise de fabrication de moissonneuses batteuses de Sidi Bel Abbès (CMA-Sampo) va doubler ses capacités de production à 1.000 engins/an, a annoncé lundi le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement M. Cherif Rahmani.

Créée en 2010, ’’CMA- Sampo’’ sera ’’un pôle du machinisme agricole dans la wilaya de Sidi Bel Abbes non loin du pôle automobile de Oued Tlélat à Oran’’, où sera implantée l’usine Renault, a indiqué le ministre lors d’une conférence de presse.

’’CMA- Sampo’’ est détenue à hauteur de 62% par l’entreprise de Construction de Matériels Agricoles (CMA) et l’entreprise nationale de production de matériels agricoles (PMAT) et à 38% pour le partenaire finlandais.

L’augmentation des capacités de production de l’unité de CMA-Sampo, vise essentiellement à couvrir les besoins du secteur agricole national et l’exportation à moyen terme.

’’Il est important de réduire la tension enregistrée chaque saison à partir du mois de mai sur ces machines agricoles à travers une production plus grande, pour que nous puissions renouveler notre parc national de moissonneuses batteuses’’, qui compte 8500 engins, a souligné le ministre.

Il a affirmé qu’il s’agissait aussi de contribuer à l’augmentation de la production nationale de céréales puisque les moissonneuses batteuses produites par cette joint-ventrue algéro-finlandaises réduisent considérablement les pertes de grains durant les moissons.

’’Avec les anciennes moissonneuses batteuses, les agriculteurs perdaient jusqu’à 25% de grains, donc 25% de moins de production nationale de céréales, mais avec les machines de nouvelle génération produites avec nos partenaires finlandais, cette perte ne dépassera pas les 5%’’, a fait valoir M. Rahmani.

Il ajouté que d’autres projets de partenariat internationaux seront concrétisés afin de densifier le tissu industriel, sans fournir, toutefois, de détails sur les filières ou les partenaires de la partie algérienne.

De son côté, le président du directoire de la Société de gestion des participations, équipements industriels et agricoles (Equipag), M. Bachir Dehimi a indiqué que l’augmentation des capacités de production de l’usine de Sidi Bel Abbes a nécessité un investissement d’environ 250 millions de DA.

Ce montant s’ajoute aux 600 millions de DA déjà investis dans le cadre de la relance de cette usine dont 500 millions de DA consentis par CMA avant la création de la société mixte afin de relancer une unité qui était à l’arrêt pendant trois ans.

S’agissant du taux d’intégration nationale au niveau de cette unité industrielle, M. Dehimi l’a situé à 36% mais sera porté à 43% cette année puis à 63% en 2014.

Les moissonneuses batteuses de CMA-Sampo seront équipées de moteurs allemands qui seront fabriqués par le nouveau projet de tracteurs-moteurs de l’usine de Constantine.

Présente à la conférence de presse, l’ambassadrice de Finlande à Alger Mme Hannele Voionmaa a affirmé que ce projet industriel commun est un exemple de la coopération économique entre l’Algérie et son pays.

’’La société mixte CMA-Sampo est un exemple du partenariat gagnant-gagnant entre l’Algérie et la Finlande, car il permet le transfert de technologie et le savoir-faire et ouvre la voie à de nouveaux projets communs’’, a-t-elle dit.

 (APS) lundi 14 janvier 2013

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site