Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Signature d’une convention pour promouvoir la formation dans les métiers de l’industrie

ALGER - Une convention cadre de partenariat pour promouvoir la formation dans les métiers de l’industrie a été signée mardi à Alger par les ministères de l’Industrie, de la PME et de la Promotion des Investissements et de la Formation et de l’Enseignement professionnels.


S’étalant sur une période de trois années renouvelables, cette convention paraphée par le ministre de l’Industrie, M. Cherif Rahmani, et de la Formation, M. Mohamed Mebarki, vise à promouvoir la formation et l’enseignement professionnels dans les métiers de l’industrie et de recycler la ressource humaine des entreprises industrielles.


Dans une première étape, 31 établissements de formation professionnelle ont été identifiés pour prendre en charge les besoins en formation et  qualification dans les métiers de
l’industrie exprimés par les entreprises, a indiqué M. Rahmani lors de la cérémonie de signature.


L’objectif de ce partenariat est de créer une passerelle entre le secteur industriel et celui de la formation afin de développer des filières porteuses de croissance et de créer de l’emploi pour les jeunes, a-t-il ajouté.


Pour M. Rahmani, il s’agit d’une convention "fondatrice d’une nouvelle ère pour le redressement de l’industrie", initié par le gouvernement afin d’élever l’économie algérienne au rang d’une économie compétitive.


Elle concerne notamment les industries sidérurgique  et  métallurgique,  mécanique  et métallurgique, chimique et pharmaceutique, électronique et électrique, manufacturière,
agro-alimentaire et les industries des technologies nouvelles.


Concernant le projet de réalisation de l’usine automobile Renault à Oued Tlélat (Oran), le centre de formation situé dans la même région a été désigné pour la formation des jeunes
dans la filière automobile, selon M.Rahmani. Les programmes de formation seront adaptés aux besoins des activités industrielles des régions, comme la transformation de bois à Ain Turk (Oran), la sidérurgie à Annaba, la mécanique à  Constantine  et  l’électricité  et l’électronique à Sidi Bel Abbes, a fait savoir le ministre.


Pour sa part, M. Mebarki a indiqué que cette coopération facilitera l’employabilité et l’insertion des jeunes dans le monde du travail, relevant que beaucoup d’observateurs estiment que les programmes de formation ne répondent pas aux besoins du secteur industriel.


Le ministre a mis en avant la nécessité de créer une coordination entre les deux secteurs pour le développement de l’économie du pays.

Tous les modes de formation, à savoir la formation résidentielle, par apprentissage et la formation continue au bénéfice des travailleurs du secteur industriel seront dispensées à
différents niveaux de qualification, a indiqué M.Mebarki.

De plus, les accords de partenariat entre les entreprises industrielles algériennes et étrangères permettront le transfert de technologie et de savoir faire aux formateurs du secteur de la formation, a-t-il ajouté.

(APS) mardi 25 décembre 2012

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site