Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le prix national de la qualité attribué à l’entreprise publique Ceramig de Ghazaouet

ALGER - Le prix national de la qualité, qui récompense chaque année la meilleure entreprise algérienne en termes de normes, de compétitivité et de gestion, a été attribué, mardi à Alger, à la Nouvelle société des céramiques de Ghazaouet (Ceramig) à Tlemcen.

Organisée par le ministère de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement, la cérémonie de remise du prix s’est déroulée en marge de la célébration de la journée nationale de la normalisation, en présence du ministre de l’Industrie, de la PME et de l’investissement, Cherif Rahmani.

Abderrachid Nemiche, PDG de Ceramig, une entreprise publique créée en 1978 et employant près de 400 personnes, s’est félicité de cette distinction composée d’un trophée, d’un diplôme et  d’un chèque d’une valeur de 2 millions de DA.

"Le fait d’avoir le premier prix de la qualité 2012  veut  dire  que  nous suivons un process qui nous permet de fournir des produits de qualité selon des procédures et des normes requises, avec une démarche qualité", a-t-il déclaré à la presse.

Spécialisée dans la production et la commercialisation de produits en céramique sanitaire pour l’équipement des salles de bain et des cuisines, cette entreprise revendique quelque 30% de parts de  marché  national avec un chiffre d’affaires dépassant les 500 millions de DA.

Le deuxième prix est revenu à l’entreprise d’études technique de Sétif opérant dans le domaine des travaux publics, tandis  que  l’entreprise Mediterranean float glass (filiale du groupe Cevital) et la société de maintenance de l’Est ont partagé le troisième prix d’encouragement.

Une vingtaine d’entreprises publiques et privées ont concouru pour ce prix dans sa 10ème édition et qui est attribué sur la base de critères relatifs à la stratégie en matière de qualité des produits, au développement des ressources humaines et à l’amélioration continue des process de production.

Intervenant lors de cette cérémonie, M. Rahmani a mis l’accent sur l’importance de la qualité comme pratique au sein de l’entreprise industrielle en Algérie, notamment à l’échelle de la production, de la gestion et de la commercialisation.

Il a affirmé que l’organisation d’un tel concours, en dépit de son caractère symbolique, "créé une émulation, et rappelle aux gens que nous sommes dans un monde ouvert, et que la différence se fait par la qualité".

M. Rahmani a rappelé également le dispositif national mis en place en vue de promouvoir la qualité des produits de l’industrie algérienne, citant en ce sens les organismes dédiés à la normalisation, à  la  propriété industrielle et à l’accréditation.

"Nous ne sommes pas réellement à la hauteur des attentes des consommateurs algériens" a-t-il cependant admis, soulignant que la priorité des pouvoirs publics dans ce domaine est d’encourager l’entreprise algérienne à produire selon les normes de la qualité, réduire les importations et l’informel.


 
(APS) mardi 18 décembre 2012 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site