Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Industrie : vers la création d’une agence nationale de l’innovation

ALGER - Une agence nationale pour développer l’innovation et l’invention en Algérie sera créée dans le cadre de la mise en œuvre prochaine du système national de l’innovation, a annoncé mercredi à Alger le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement Cherif Rahmani.

’’Le gouvernement compte lancer un système national de l’innovation qui se fonderait sur trois ancrages : une loi, une agence pour cristalliser et capitaliser les énergies des inventeurs et des jeunes talents, et la synergie entre l’éducation, la formation et la recherche’’, a affirmé le ministre lors d’une conférence internationale qui a rassemblé des spécialistes de différents domaines.

M. Rahmani a affirmé qu’il fallait, à travers ce dispositif, impliquer différents secteurs et départements ministériels afin d’édifier une passerelle entre l’innovateur à l’entreprise.

Selon le ministère de l’Industrie, ce nouveau système doit impliquer tous les secteurs notamment l’enseignement supérieur, la  formation professionnelle et l’industrie tout en bénéficiant des avancées enregistrées dans les nouvelles technologies.

L’objectif étant d’améliorer la productivité et la  compétitivité des entreprises algériennes.

Soulignant que le secteur industriel constitue ’’le terreau privilégié’’ pour l’esprit entrepreneurial et innovant en Algérie, M. Rahmani a préconisé de favoriser le développement des domaines scientifiques d’avenir, comme les nanotechnologies et la biotechnologie.

Il a également insisté sur l’importance de la contribution de la diaspora algérienne, notamment les jeunes diplômés ’’qui gardent toujours un lien fort avec leur pays’’ surtout pour développer les futurs projets de biotechnologie au sein du Centre algérien des technologie de l’information et de la communication et des technologies avancées (CATICTA) de Sidi  Abdallah.

Ce pôle technologique, dédié surtout aux Start up, constitue un élément important de formation et de recherche dans la biotechnologie et la nanotechnologie, a noté M. Rahmani devant un parterre composé surtout d’opérateurs économiques, d’intellectuels et d’étudiants.

Il a ajouté que la formation en poste graduation, la recherche et développement, la simulation de création de petites entreprises dans des espaces d’incubation et le soutien des entreprises activant dans les TIC, sont les principales missions assignées au (Caticta).

Baptisée ’’Fikra’’ (Idée), cette rencontre internationale d’une journée, verra la présentation de plusieurs communications autour des thèmes de l’entrepreneuriat, les réseaux sociaux et la créativité et le dialogue interculturel.

Moussa Benhamadi, Ministre de la Poste et des TIC, et le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Reda Hamiani sont parmi les intervenants à cette conférence.
 

(APS) mercredi 12 décembre 2012  

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site