Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Algérie-Malte : opportunités de partenariat examinées à Alger

ALGER - Les opportunités de partenariat et d’investissement dans différents secteurs ont été au centre d’un forum d’affaires qui a regroupé, dimanche à Alger, plusieurs responsables d’entreprises maltaises avec leurs homologues algériens.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, la première du genre entre les hommes d’affaires des deux pays, le vice-président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Ameziane Medjkouh, a mis en exergue la stabilité politique qui prévaut en Algérie et sa bonne santé économique, appelant les hommes d’affaires maltais à saisir les opportunités qu’offre le pays pour nouer des relations d’affaires.

M. Medjkouh a mis en avant durant cette rencontre, à laquelle ont pris part une douzaine d’entreprises maltaises et plus d’une  centaine d’hommes d’affaires algériens, les nombreux avantages accordés aux investisseurs étrangers, soulignant que ce forum constitue "une occasion supplémentaire dans les efforts visant à renforcer davantage les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays".

Citant les chiffres des Douanes algériennes, M. Medjkouh a indiqué que les échanges commerciaux entre l’Algérie et Malte "ont  fortement baissé ces trois dernières années", passant de 146 millions de dollars en 2009 à 118 millions de dollars en 2010 avant de chuter à 25,5 millions de dollars en 2011.

"Ce volume ne reflète nullement la volonté politique des deux pays visant à renforcer les liens de coopération bilatérale", a-t-il estimé, réaffirmant la disponibilité de la CACI à promouvoir les relations  économiques  et commerciales bilatérales.

Présentant le climat des affaires et de l’investissement en Algérie, la directrice de promotion des investissements à l’ANDI, Yasmina Benmayouf, a énuméré les avantages fiscaux et parafiscaux accordés aux investisseurs étrangers, la possibilité de recourir au financement local, aux institutions de garanties financières et la disponibilité de sociétés de leasing ainsi que le règlement de la problématique du foncier industriel et un marché intérieur important fort de 37 millions d’habitants.

Intervenant à son tour, Philomena Meli, représentante de Malta Entreprise, agence chargée de la promotion des investissements, a souligné la volonté de son pays de renforcer ses liens économiques avec l’Algérie.

"La présence de nombreux hommes d’affaires maltais  à cette rencontre, témoigne de notre volonté de développer les relations économiques avec l’Algérie", a-t-elle déclaré.

Elle a insisté sur l’importance d’encourager les échanges "mutuellement bénéfiques pour les deux pays" dans le volet commercial et dans l’investissement, ajoutant que son pays offre aux investisseurs une stabilité économique, politique et sociale, un système fiscal  efficace,  une  main d’œuvre qualifiée et un environnement sûr et sécurisé.

Mme Meli a, ainsi, identifié certains secteurs pour  nouer  d’éventuels partenariats entre les hommes d’affaires des deux pays, citant celui du tourisme, des finances, de l’activité maritime, de l’industrie pharmaceutique, des TIC et du bâtiment.

La tenue d’autres rencontres d’affaires, à Malte, revêt "une grande importance", a-t-elle estimé, pour examiner de nouveaux projets de partenariat. et booster les relations économiques algéro-maltaises.

Outre la présentation des opportunités d’investissement offertes dans les deux pays, des rencontres business to business (B to B) sont au menu de ce forum.

La tenue du forum d’affaires algéro-maltais fait suite à la visite du président maltais en Algérie en 2007.

Ce premier forum d’affaires entre les opérateurs économiques algéro-maltais, intervient à l’initiative du ministère maltais de l’Economie, des chambres de commerce et d’industrie des deux pays et de l’ambassade d’Algérie à Malte.

D’autres rencontres entre opérateurs économiques des deux pays sont également prévues à Oran, en vue de nouer des "contacts directs" pour  indiqué. d’éventuels partenariats, a-t-on

 

(APS)  Dimanche 02 Décembre 2012 

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site