Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Press Book - Forum Algero-Espagnol

Forum économique algéro-espagnol : une occasion pour nouer des partenariats gagnant-gagnant (ministre)

MADRID- Le forum qui regroupe, lundi à Madrid, des opérateurs économiques algériens et espagnols constitue une occasion pour nouer de nouveaux partenariats gagnant-gagnant entre les deux pays, a affirmé le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Chérif Rahmani.

 "Nous voulons construire des partenariats produit par produit et projet par projet, pour que les Espagnols ne considèrent pas l’Algérie comme seulement un marché et le partenaire algérien comme une clientèle, mais comme étant un partenaire qui peut partager la valeur ajoutée, dans le cadre d’un partenariat gagnant gagnant où tout le monde est porteur de positivité", a-t-il déclaré à l’APS, quelques heures avant l’ouverture des travaux de ce rendez-vous économique.

Soulignant l’objectif principal de cette rencontre  de favoriser le développement de partenariats commerciaux, industriels, technologiques entre les deux pays, le ministre a mis en exergue les potentialités économiques, les opportunités d’investissements et  de coopération offertes par l’Algérie pour bâtir un partenariat d’excellence entre les deux pays.

"L’Algérie peut être une porte importante pour l’Europe vers l’Afrique et le Monde arabe. Elle offre d’excellentes opportunités", a-t-il soutenu, plaidant pour un rapprochement "indispensable" des  deux pays, notamment en ces temps de crise. Les besoins de l’Algérie en ce sens sont "bien définis", a-t-il poursuivi, affirmant que la délégation algérienne sera, aujourd’hui, "à l’écoute des propositions des entreprises espagnoles souhaitant nouer des partenariats avec nous".

M. Rahmani est arrivé dimanche après-midi à Madrid,  à  la  tête  d’une délégation "de haut niveau" pour prendre part aux travaux du Forum économique algéro-espagnol prévu lundi.

Ce Forum qui se tiendra parallèlement à la semaine culturelle algérienne en Espagne tend à rapprocher les opérateurs économiques algériens et espagnols, avait indiqué le ministère. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la "dynamique visant à redynamiser le secteur industriel à travers le partenariat", avait-on ajouté.

La délégation algérienne est composée d’opérateurs  économiques et d’hommes d’affaires des secteurs privé et public représentant plusieurs activités dont l’agriculture, le textile, la maroquinerie, l’industrie papetière, pharmaceutique, chimique et mécanique. Les hommes d’affaires algériens examineront avec les chefs des  300  entreprises espagnoles qui prendront part à cette rencontre, les opportunités d’affaires et de partenariat, dans les deux pays.

Des entreprises espagnoles avaient affiché, dernièrement, leur disponibilité à mettre à la disposition de l’Algérie leur expertise pour l’accompagner dans ses projets, notamment à l’Oranie où un projet d’envergure sera engagé pour moderniser la ville d’Oran.

Premier fournisseur de l’Espagne en gaz naturel, notamment depuis la mise en service du gazoduc Medgaz qui relie directement Béni Saf à Almeria et devant alimenter les pays européens en énergie propre, l’Algérie oeuvre à développer avec ce pays une coopération au-delà du domaine énergétique.

L’Espagne compte parmi les plus gros opérateurs économiques en Algérie avec un volume d’échanges estimé à plus de 10 milliards de dollars en 2011. Elle est le troisième client de l’Algérie (7,2 milliards de dollars) et son quatrième fournisseur (3,3 milliards de dollars), selon les chiffres des douanes algériennes.

(APS) lundi 29 octobre 2012

 

 

 Investissements espagnols en Algérie : 27 projets réalisés pour près de 2 milliards de dollars (ANDI)

MADRID - Le directeur général de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI), Abdelkrim Mansouri, a affirmé lundi à Madrid que sur les 35 projets espagnols d’investissement soumis à l’agence, 27 ont été réalisés pour un montant de 143 milliards de DA (près de 2 milliards de dollars)

(APS) lundi 29 octobre 2012

 

Industrie : un accord de coopération et de partenariat algéro-espagnol en préparation (ministre)

MADRID - Un accord de coopération et de partenariat  dans  le secteur de l’industrie entre l’Algérie et l’Espagne est en cours de préparation, a annoncé, lundi à Madrid, le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement, Chérif Rahmani.

"Nous sommes en train de préparer un accord de convergence entre les deux industries pour durabiliser la coopération bilatérale et donner un cadre stable à ce partenariat entre les deux pays", a-t-il déclaré en marge des travaux du forum économique algéro-espagnol.

Le ministre a plaidé, en outre, dans son intervention à l’ouverture du forum pour le développement de marchés de proximité dans la région, insistant sur l’importance de la complémentarité entre les pays de la Méditerranée. "Il faut aller vers des marchés de proximité qui sont plus porteurs", a-t-il préconisé, soulignant que cette démarche répond à "une nécessité historique et géopolitique".

M. Rahmani qui s’est félicité des liens historiques entre les deux pays, a invité les Espagnols à "aller vers un partenariat actif fondé sur la colocalisation".
Mettant en avant les attentes de l’Algérie dans le cadre de la coopération bilatérale avec l’Espagne, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de donner un nouveau souffle à cette coopération, exprimant son souhait de voir les rencontres d’affaires aboutir à des partenariats concrets. Il a souligné, à ce titre, que la crise financière qui frappe de plein fouet l’Espagne "n’est pas un risque pour l’Algérie, mais  une  opportunité  à saisir".

M. Rahmani a fait savoir ainsi que les entreprises algériennes présentes au forum sont venues avec des projets concrets à réaliser en partenariat avec leurs homologues espagnoles. Il a aussi appelé  les  entreprises espagnoles relevant du secteur du bâtiment à s’impliquer davantage dans la réalisation du programme national de logements,  affirmant qu’"un marché d’une dizaine de milliers de logements est à prendre".

Après avoir évoqué la bonne santé financière et économique de l’Algérie, il a souligné que le pays est engagé dans une nouvelle politique industrielle fondée sur le partenariat, rappelant les avantages  et toutes les facilitations qu’offre le pays aux investisseurs étrangers.

(APS) lundi 29 octobre 2012

 

 

Au moins 20 projets de partenariat identifiés (responsable) FORUM ECONOMIQUE ALGERO-ESPAGNOL A MADRID

MADRID - Au moins 20 projets potentiels de partenariat économique ont été identifiés lors du forum économique algéro-espagnol dont les travaux ont pris fin lundi soir à Madrid, a affirmé le président du directoire de la société de gestion des participations "équipements industriels et agricoles" SGP Equipag, Bachir Dehimi.

"20 projets potentiels ont été identifiés aujourd’hui dont 10 sont réalisables à brève échéance" , a-t-il déclaré à la  fin  du  forum  qui  a regroupé une cinquantaine d’opérateurs économiques algériens et quelque 300 chefs d’entreprises et hommes d’affaires espagnols.

Ces projets, a-t-il poursuivi, seront réalisés d’ici à fin 2012, alors qu’une dizaine d’autres projets de partenariat seront concrétisés d’ici à la fin du premier semestre 2013. Selon M. Dehimi, un nombre important des projets identifiés relève de l’industrie mécanique qui a suscité un grand intérêt chez les espagnols.

Evoquant le bilan de cette rencontre, ce responsable a estimé que ce rendez-vous économique a été " plus que bénéfique" pour les deux parties dans la mesure où il a permis aux opérateurs économiques des deux pays d’engager des "discussions très sérieuses" sur des projets concrets.

"La rencontre a été également positive par ce qu’elle nous a permis un échange fructueux avec les espagnols. Nous avons, ainsi, eu l’occasion de présenter les opportunités d’investissement en Algérie et d’évoquer les outils juridiques existant entre les deux pays et qui peuvent concourir à la concrétisation des projets", a-t-il ajouté.

Il a rappelé qu’une plate-forme foncière sera mise à la disposition des potentiels investisseurs étrangers en vue de promouvoir la destination Algérie.

De son côté, l’ambassadeur d’Algérie en Espagne, Mohamed Hanèche, a invité les hommes d’affaires espagnols à maintenir le contact avec les opérateurs économiques algériens en vue de concrétiser "les 12 projets de partenariat en gestation".

Qualifiant cette première rencontre entre les hommes d’affaires des deux rives de la Méditerranée de "très utile", l’ambassadeur a assuré qu’elle sera suivie par d’autres à l’avenir en vue d’approfondir les relations économiques algéro-espagnoles
 

(APS) mardi 30 octobre 2012

 

 

 

 

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site