Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les entreprises françaises appelées à développer des partenariats industriels en Algérie (Benmeradi)

ALGER - Le ministre de l’Industrie, de la PME et  de la promotion de l’Investissement, M. Mohamed Benmeradi, a appelé jeudi les entreprises françaises à saisir les "atouts indéniables" dont dispose l’Algérie pour développer davantage des partenariats "gagnant-gagnant" dans le pays, indique un communiqué du ministère.

Lors d’un entretien avec l’ambassadeur de France en Algérie, M. André Parant, le ministre a souligné que l’Algérie avait  des "atouts indéniables" que les entreprises françaises "sont appelées à saisir pour s’impliquer davantage dans des partenariats gagnant-gagnant" en Algérie.

Pour M. Benmeradi, le surcroît de coopération souhaité entre les partenaires des deux pays doit tenir compte des "larges opportunités ouvertes" et de la volonté de l’Algérie de "développer ses capacités de production en vue de la couverture du marché intérieur, de la substitution aux importations et de la diversification de l’économie nationale".

"Nous voulons aussi développer des partenariats avec les entreprises françaises pour obtenir des gains de compétitivité et pour s’inscrire en perspective de l’exportation vers des marchés régionaux", a-t-il ajouté.

Concernant la coopération économique algéro-française, M. Benmeradi s’est félicité du travail accompli dans le cadre du mécanisme de suivi adopté ces dernières années et qui a permis, à la faveur de réunions tenues à intervalles réguliers, de faire des "avancées notables" sur les dossiers industriels en suspens, ajoute t-on de même source.

De son côté, le diplomate français a proposé de cibler les entreprises françaises qu’il faut encourager à venir en Algérie  et  "saisir  les opportunités offertes pour couvrir le marché algérien et aller à l’exportation".

M. Parant a affirmé partager la même volonté d’aller de l’avant dans les relations bilatérales algéro-françaises, "déjà fortes et qui doivent être renforcées encore plus", et a fait part de sa disponibilité à oeuvrer dans cette direction.

L’entretien a porté également sur les relations entre les deux pays qui sont appelées, indique le communiqué, à se développer davantage au regard de la volonté commune des hauts responsables algériens et français d’aller dans ce sens.

 

 consultation projet

 

 

 

APS 26-07-2012

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site