Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nette concentration des investissements dans le secteur industriel sur les 9 premiers mois

ALGER, APS le 11-11-2107: Le secteur de l'industrie a enregistré une nette concentration des investissements déclarés auprès de l'Agence nationale de développement des investissements (ANDI) durant les neuf premiers mois de 2017, a appris l'APS auprès du Directeur général de cette agence, M. Abdelkrim Mansouri.

Ainsi, sur les 1.456 milliards de dinars (mds DA) d'investissements globaux enregistrés de janvier à fin septembre 2017, des projets de 898,2 mds DA relèvent du secteur industriel, soit près de 62% du montant total des investissements déclarés.

Concernant le nombre, 1.926 projets ont été enregistrés dans les différentes branches industrielles productives, soit 48,5% des 3.972 projets (tous secteurs confondus) déclarés auprès de l'ANDI.

Ces projets industriels prévoient la création de 81.678 emplois, soit 63% des emplois à créer par l'ensemble des projets inscrits.

Par branches d'activités industrielles, la prédominance est relevée dans les industries Sidérurgique, Métallique, Mécanique, Electrique et Electronique (ISMME) avec 46% du montant total des projets inscrits dans le secteur industriel, suivies de la filière Chimie-Caoutchouc-Plastique (18%), de l'Industrie Agroalimentaire (17%) et des Matériaux de construction (9%).

Le secteur industriel est suivi du tourisme pour des investissements déclarés de près de 230 mds DA (15,8% du montant global des projets inscrits) correspondant à 278 projets (7% de la totalité) avec la création de 15.826 emplois (12,21%).

Pour le secteur des services, des investissements de l'ordre de 137,4 mds DA ont été inscrits pour 393 projets (10%) et 10.671 emplois à générer (8,2%).

La production industrielle du secteur public en légère hausse au 2ème trimestre 2017

Concernant le secteur du Bâtiment-Travaux publics-Hydraulique (BTPH), il a enregistré 61,05 mds DA d'investissements (4,2%) pour 550 projets (13,8%) et 9.297 emplois (7,2%).

Le secteur de la santé a drainé un montant global de 45,06 mds DA d'investissement (3,1%) pour 150 projets (3,78%) et 3.885 emplois (3%).

Quant au secteur de transport, il a enregistré 42,25 mds DA d'investissements (2,9%) pour 528 projets (13,3%) et 4.639 emplois nouveaux (3,6%).

A noter que ces investissements dans le secteur des transports ont été déclarés durant le premier trimestre 2017 du fait qu'en vertu de la nouvelle loi sur la promotion de l'investissement, les activités de transport ne sont plus éligibles aux avantages incitatifs à l'investissement.

Le secteur de l'agriculture a drainé 42,1 mds DA d'investissements déclarés (2,9%) pour 147 projets prévus (3,7%) et 3.665 emplois à créer (2,8%).

Industrie: les capacités de production quasiment utilisées à moins de 75% au 1er trimestre

Par zones géographiques, le nord du pays demeure en tête en terme d'attraction de l'investissement avec 75,83% du montant total des investissements déclarés.

Ainsi, sur les 1.456 mds DA d'investissements globaux enregistrés durant la même période, 1.103,74 mds DA concernent le nord du pays (75,83% du montant total) correspondant à 2.484 projets (62,54%) et la création de 89.951 emplois (69,4%).

Concernant les Hauts-Plateaux, ils ont attiré 17,4% du montant total des investissements déclarés, soit 253 mds DA, pour 971 projets (24,45%) et 30.736 emplois (23,7%).

Pour ce qui est du Sud, il a attiré des investissements de près de 99 mds DA seulement (6,8%) pour 517 projets (13,02%) et la création prévue de 8.974 emplois (6,92%).

Les cinq (5) premières wilayas qui ont enregistré le plus gros des investissements en termes de montant sont Oran, Alger, Annaba, Sétif et Boumerdes.

Par secteur juridique, le secteur privé a été la source de la plus importante partie des investissements déclarés durant les neuf premiers mois de 2017, en raison principalement des facilitations accordées aux opérateurs économiques notamment en matière de foncier et autres, explique M. Mansouri.

Ainsi, le secteur privé est à l'origine de 92,6% des montants des investissements enregistrés, soit 1.347,26 mds DA pour 3.921 projets (98,7%) et la création de 125.660 emplois (97%).

Le secteur public a inscrit auprès de l'ANDI des investissements de 102,06 mds DA pour 48 projets pouvant créer 3.833 emplois.

D'autre part, 6,23 mds DA de projets enregistrés relèvent du Partenariat public-privé par le biais de 3 projets pour la création de 168 emplois.

APS, samedi, 11 novembre 2017

 

 

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site