Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Projet de partenariat algéro-iranien dans le domaine de l'efficacité énergétique

 

TEHERAN- L’Algérie et l’Iran prévoient de lancer un projet de partenariat pour accompagner l’Algérie dans le domaine de l'efficacité énergétique notamment dans la conversion des véhicules au gaz naturel comprimé (GNC), a indiqué lundi à Téhéran le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb.

A l’issue d’un entretien avec le ministre iranien du Pétrole, Bijjan Zanganeh, M. Bouchouarb a déclaré à l’APS avoir abordé la possibilité de créer un partenariat avec la partie iranienne, qui a réussi à reconvertir 1,7 million véhicules de son parc automobile, pour accompagner l’Algérie dans son programme national d’efficacité énergétique.

Ce programme prévoit de créer, poursuit le ministre, dans chaque wilaya des micro-entreprises spécialisées dans la conversion de véhicules en collaboration avec l’Agence nationale du soutien à l'emploi des jeunes (Ansej).

Dans ce cadre, la partie iranienne devrait transférer son expérience "avérée" dans ce domaine à l’Algérie, selon le ministre qui a souligné que les deux tiers des véhicules iraniens de marque Saipa, qui devraient être produits en Algérie, seront dotées d’un compresseur GNC.

"On va demander à toutes les usines d’assemblage de véhicules de s’équiper en compresseurs GNC", dans le cadre de ce programme national, a-t-il insisté. Une opération pilote pour doter les véhicules fabriqués par la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de ce type de carburant a été déjà lancée.

Pour réussir le programme, la loi de finances 2017 devrait contenir d’autres avantages pour encourager les citoyens à s’orienter vers le GNC et réduire progressivement la très forte consommation du gasoil.

Le ministre de l’Industrie et le ministre iranien du Pétrole ont évoqué également une éventuelle coopération dans le domaine de la pétrochimie en créant des partenariats pour la fabrication en Algérie de différents types de plastique.

Pour le ministre, l’Iran possède une grande expérience dans ce domaine qui peut être bénéfique pour l'Algérie.

"C’est un pays où on peut très facilement développer ce genre de projets", a-t-il estimé.

M. Bouchouareb s’est entretenu également, lors de sa visite de deux jours, avec le ministre iranien des Routes et de la construction des villes, Abbas Akhoundi qui a exprimé l’intérêt de son pays à investir en Algérie.

Il a cité essentiellement l’industrie ferroviaire où l’Iran veut réaliser des projets de partenariat en Algérie.

Les deux parties ont convenu, à cet effet, d’organiser des visites en Algérie pour discuter des possibilités de créer des sociétés mixtes et donner une impulsion à ce type de partenariat.

APS, lundi, 16 mai 2016

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site