Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partenariat algéro-portuguais dans le domaine du machinisme agricole

 

ALGER - Un accord de partenariat a été signé lundi à Alger par deux entreprises relevant du nouveau groupe mécanique et une firme portugaise pour la création d'une société mixte spécialisée dans la production du matériel agricole de sol et de transport agraire.

La cérémonie de création de la nouvelle société commune "Galucho-Algérie-SPA", détenue à 34% par l'entreprise de construction de machines agricoles (CMA-Sidi Bel Abbes), à 17% par l'entreprise de production de machines agricoles trading (PMAT-d'Alger) pour la partie algérienne et à 49% par la firme portugaise "Galucho", a été présidée par le ministre de l'Industrie et des Mines Abdesselam Bouchouareb.

Dotée d'un capital social de deux (2) millions d'euros, la société mixte fabriquera sur le site industriel de CMA une gamme complète et de technologie récente de matériels agricoles de travail du sol et de transport agraire sous le label du partenaire technologique "Galucho S.A",  a-t-on expliqué.

Il est prévu, dans le cadre de ce partenariat, un investissement spécifique de quatre (4) millions d'euros pour lancer une nouvelle gamme de charrues à socs, à disques et à dents ainsi que des remorques de transport agraire et de matériels spécifiques (broyeurs, rouleaux etc..).

M. Bouchouareb a souligné, à cette occasion, que cette joint-venture permettra de répondre aux besoins du secteur de l'agriculture en matériels de travail du sol pour la nouvelle gamme de tracteurs de grande puissance fabriqués à Constantine en partenariat avec le groupe américain Massey Fergusson avec la perspective d'exporter vers les marchés africains où le partenaire américain occupe une position stratégique.

Il est prévu, dans une première phase, la production de 5.000 unités avant de passer à une cadence de 10.000 puis 30.000 unités par an avec un taux d'intégration de 20% la première année de production pour atteindre 60% à 65% la 5éme année.

Les effectifs de la société passeront de 34 salariés la première année d'exercice à 120 salariés la 5ème année. Interrogé, par ailleurs, sur des informations rapportées par des médias sur la possibilité de nouer un partenariat avec le constructeur automobile français Peugeot, le ministre a affirmé que ce dernier a "manifesté son intérêt" et que les deux parties discuteront de projet prochainement.

APS, mardi, 26 mai 2015

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site