Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

13e Salon international de l'agroalimentaire Djazagro s'ouvre à Alger

 

ALGER - La 13ème édition du Salon international de l'agroalimentaire Djazagro s'est ouverte lundi, au Palais des expositions (Alger), avec la participation de plus de 600 exposants dont 76% représentent des sociétés étrangères.

Cette manifestation, qui se poursuivra jusqu'au 22 avril, a été inaugurée par le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Abdelouahab Nouri, et son homologue polonais, Marek Sawicki, en présence des ministres respectivement du Commerce, Amara Benyounes, et de la Jeunesse, Abdelkader Khomri.

Outre les produits alimentaires, ce salon expose les équipements et machines de production et de conditionnement alimentaires ainsi que ceux spécifiques à la boulangerie, pâtisserie et restauration.

Selon les organisateurs, 58% des équipementiers présents sont des fabricants de machines pour la transformation des produits agricoles et agroalimentaires.

Djazagro "offre aux professionnels de l'agroalimentaire l'opportunité d'investir et de nouer des partenariats", expliquent-ils.

Les exposants étrangers représentent une trentaine de pays: Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Autriche, Belgique, Chine, Danemark, Egypte, Emirats Arabes Unis, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Inde, Italie, Luxembourg, Malaisie, Pakistan, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Suède, Suisse, Tunisie et Turquie.

Intervenant lors d'un point de presse à l'issue de sa visite au salon, M. Nouri a souligné que l'Algérie déployait de gros efforts "pour booster l'industrie agroalimentaire et essayer de rattraper le grand retard accusé dans ce domaine" qui, selon lui, représente "le maillon de la chaîne qui fait défaut" dans le secteur alimentaire.

A ce propos, il a précisé que le gouvernement s'était engagé à développer la filière de l'agroalimentaire à travers, essentiellement, un vaste programme de réalisation de structures de froid dont plus de 52 entrepôts frigorifiques et 39 silos de stockage de céréales.

L'autre indicateur encourageant, a-t-il poursuivi, est l'adhésion des partenaires privés qui s'intéressent davantage à l'industrie agroalimentaire dans lequel le marché algérien est "très porteur" et n'attend qu'à être développé.

Tout en appelant les opérateurs participants au salon à tisser des partenariats dans cette filière précise, le ministre s'est adressé précisément aux entreprises nationales de l'agroalimentaire pour les exhorter à entreprendre "une mise à niveau" afin de se hisser aux normes internationales.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse a appelé les jeunes à s'orienter davantage vers les segments du secteur agricole et agroalimentaire, d'autant plus que l'Etat offre, selon lui, des avantages et facilités inexistants dans d'autres pays.

Le ministre polonais a, quant à lui, exprimé la volonté de son pays à tisser des partenariats algéro-polonais dans le secteur agroalimentaire, et ce, notamment dans la transformation pour le créneau laitier.

Il a observé que l'Algérie disposait des éléments essentiels pour un développement agricole accru en citant les terres fertiles, le soleil, l'eau et la ressource humaine.

M. Sawicki, dont le pays participe à Djazagro à travers 27 sociétés, a proposé de partager l'expérience de la Pologne qui est passé d'un pays importateur net de produits alimentaires à celui d'exportateur.

En marge de ce salon, M. Nouri et son homologue polonais ont coprésidé un forum d'affaires algéro-polonais qui a regroupé des opérateurs des deux pays.

APS, lundi, 20 avril 2015

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site