Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nécessité de tenir le forum économique algéro-africain avant fin 2015 (Bouchouareb)

 

ALGER- Le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, a mis l’accent lundi sur la nécessité de réunir toutes les conditions nécessaires pour la tenue du premier forum économique algéro-africain avant fin 2015.

S'exprimant lors d’une rencontre économique bilatérale organisée à l’occasion de la visite à Alger du président béninois, Thomas Boni Yayi, M. Bouchouareb a indiqué que la tenue de ce forum, annoncé récemment par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, permettra de renforcer les relations économiques entre l’Algérie et le continent africain.

En outre, la rencontre économique algéro-béninoise ouvrira, selon le ministre, "des perspectives nouvelles aux entreprises des deux pays" ajoutant qu'elle "traduit la volonté d'aller de l'avant dans l'intégration économique régionale et continentale".

"Il s’agit d'un signal fort en mesure de hisser les relations économiques entre l’Algérie et le Bénin au niveau de l’excellence des relations politiques" entre les deux pays, a-t-il souligné, ajoutant que cette nouvelle dynamique devrait profiter aux entreprises des deux pays qui disposent d’un potentiel

réel pour mener de grands projets de partenariat mutuellement bénéfique.

A cet effet, les secteurs de l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, l’énergie, la pétrochimie, les infrastructures et les services sont appelés à porter le développement et le renforcement des relations économiques bilatérales, a noté M. Bouchouareb.

Dans la même optique, le ministre a souligné la disponibilité de l’Algérie à promouvoir la coopération avec le Bénin et la volonté du gouvernement algérien de renforcer davantage le partenariat économique et commercial avec ce pays.

Par ailleurs la réception prévue dans 18 mois du projet de gazoduc transsaharien (TSGP) reliant Alger à Lagos permettra de renforcer l’intégration économique régionale et continentale, a affirmé M. Bouchouareb.

Il s’est dit également favorable à l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre Alger et Cotonou.

La rencontre de ce lundi a été marquée par la présence d’une soixantaine d’opérateurs économiques des deux pays et qui représentent divers secteurs, notamment l’agroalimentaire, l’industrie mécanique, la pétrochimie, le textile et l’industrie pharmaceutique.

La coopération économique algéro-béninoise a connu ces dernières années une amélioration notable dans le cadre des efforts entrepris par l’Algérie à ’endroit des pays africains.

 

APS, lundi, 02 février 2015 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site