Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Portugal veut ouvrir de nouvelles pistes de coopération économique avec l'Algérie

ALGER - Le Portugal veut ouvrir de nouveaux chantiers de coopération avec l'Algérie dans divers domaines et "contribuer activement" au développement économique du pays, a affirmé mercredi à Alger le vice Premier ministre portugais, Paulo Portas.

"Nous sommes conscients de la volonté du gouvernement algérien d’établir une relation spéciale avec le Portugal et nous voulons être une partie active dans le développement d’un pays décisif pour la stabilité dans la région euro-méditerranéenne", a souligné M. Portas lors du forum d’affaires algéro-portugais.

"Le Portugal est très attaché à la diplomatie politique mais aussi à la diplomatie économique et la stabilité de l’Algérie est une référence de confiance" pour le Portugal, a souligné M. Portas.

Il a, dans ce sens, exprimé son souhait de voir plus de sociétés portugaises en Algérie mais aussi des investissements algériens se concrétiser au Portugal qui s’est engagé dans une nouvelle politique destinée à encourager les investissements étrangers notamment en provenance de pays non européens en leur accordant plusieurs avantages dont l’attribution de permis de résidence.

De même, les étrangers ayant acquis un bien immobilier d’une valeur égale ou supérieure à 500.000 euros ouvrent également droit à un permis de résidence. "Ceux qui choisissent le Portugal bénéficieront d’un traitement favorable’’, a-t-il soutenu.

M. Portas a, en outre, affiché son souhait que la quatrième réunion du groupe de travail économique bilatéral, dont les travaux se poursuivent à huis clos en parallèle de la tenue du forum, aboutisse à des résultats satisfaisants.

Il a dit s’attendre à la conclusion d’un accord portant sur l’ouverture par la compagnie aérienne portugaise d’une ligne directe Alger-Lisbonne pour faciliter le déplacement des opérateurs économiques des deux pays.

Selon des chiffres avancés par le vice Premier ministre portugais, les exportations de ce pays vers l’Algérie ont atteint 529 millions d’euros en 2013 en hausse de 23,7% par rapport à 2012.

"L’Algérie est l’un des sept pays où les exportations portugaises ont connu une forte croissance en 2013", s’est félicité M. Portas.

De son côté, le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement, Amara Benyounes, a annoncé la tenue, lors du deuxième semestre 2014 à Lisbonne, d’un "grand forum d’affaires algéro-portugais" en marge de la cinquième session du groupe de travail économique bilatéral.

"Le capital expérience et le savoir faire du Portugal peuvent lui permettre de contribuer au développement de l’industrie en Algérie, notamment dans les domaines de la métallurgie, la manufacture, l’automobile, les énergies renouvelables, le textile et l’industrie pharmaceutique’’, a, d’autre part, affirmé M. Benyounes.

Cette coopération pourrait être concrétisée à travers, entre autres, la création de sociétés mixtes, le transfert technologique et la formation ainsi que le partenariat industriel.

Le ministre a, par ailleurs, présenté les principaux axes de la politique de développement économique en Algérie ainsi que les facilitations et avantages accordés aux investisseurs étrangers.

Des rencontres bilatérales sont également prévues cet après-midi entre des opérateurs économiques algériens et leurs homologues portugais pour identifier des opportunités de partenariat.

Le vice Premier ministre portugais est arrivé mardi soir Alger accompagné du secrétaire d'Etat pour les Affaire étrangères, Luis Campo Ferreira, et du secrétaire d'Etat pour l'Innovation, l'investissement et la compétitivité, Pedro Conçalves, ainsi qu'une forte délégation économique composée d'une soixantaine d'hommes d'affaires.

mercredi, 19 mars 2014

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site