Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Benyounes plaide pour un "partenariat de choix" entre l'Algérie et l'Allemagne

ALGER - Le ministre du Développement industriel et de la promotion de l'investissement, Amara Benyounès, a plaidé, mercredi à Alger, pour l'établissement d''un partenariat de choix" avec l'Allemagne en vue d'accompagner l'Algérie dans la relance de son économie.

"L'Algérie est en phase de relance de son appareil économique et ce défi est un motif valable pour renforcer les liens avec un partenaire de choix comme l'Allemagne", a déclaré le ministre lors des travaux de la 4e Commission économique mixte algéro-allemande qu'il a coprésidé avec le secrétaire d'Etat au ministère fédéral allemand des Affaires économiques Stefan Kapferer.

M. Benyounes a invité, dans ce sens, les milieux d'affaires des deux pays à impulser une nouvelle dynamique aux relations économiques algéro-allemandes et les hisser au niveau des relations politiques jugées "excellentes".

Présentant les secteurs d'activités offrant des opportunités de partenariat comme les TIC, la formation professionnelle, la santé, l'énergie et l'industrie, le ministre a souligné la disponibilité de l'Algérie à promouvoir la coopération bilatérale.

Le projet commun pour la production de véhicules industriels sous le label Daimler Mercedes Benz qui sera opérationnel prochainement est un exemple parfait de la coopération algéro-allemande, a souligné M. Benyounes.

De son côté, M. Kapferer a promis d'inciter les entreprises allemandes à investir en Algérie, un pays "stable" et l'accompagner dans la modernisation de son économie. "Nous disposons de compétences dans le secteur de l'énergie en l'occurrence l'efficacité énergétique, un aspect important de la politique énergétique de l'Algérie", a-t-il ajouté.

Les entreprises allemandes peuvent également contribuer d'une manière "excellente" dans la réalisation de projets de divers secteurs comme les ressources en eau, le transport et les travaux publics, a-t-il ajouté.

Interrogé sur l'état d'avancement du projet "Desertec" le secrétaire d'Etat a indiqué que les conditions pour la construction d'une centrale solaire en Algérie sont "idéales" mais tout dépendra de la mise en place d'une infrastructure de réseaux entre l'Algérie et l'Italie. Il a aussi affirmé l'existence de véritables garanties d'achat d'électricité, affirmant que le projet n'a pas encore démarré.

Une réunion de travail regroupant les délégations des deux pays s'est tenue dans la journée pour l'évaluation de la coopération sectorielle et les perspectives pour son développement.

Un procès-verbal sanctionnant les travaux de cette commission a été signé par les deux parties.

Un forum d'affaires centré sur le renforcement des liens entre les communautés d'affaires des deux pays est prévu jeudi avec la participation d'une quarantaine d'entreprises allemandes opérant dans divers secteurs.

La commission mixte algéro-allemande avait été créée à Belin en décembre 2010 lors de la visite officielle du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en Allemagne.

Mercredi 12 mars 2014

 

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site