Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Appel à la facilitation de l'investissement et au soutien du secteur privé

ALGER - Le ministre du Développement industriel et de la promotion de l'investissement Amara Benyounes a appelé dimanche à Alger à la facilitation de l'investissement et au soutien du secteur privé pour réussir la relance de l'industrie nationale.

 

"Le rôle du ministère est de faciliter l'acte d'investir et de régler les problèmes des investisseurs", a déclaré M. Benyounes, lors d'une rencontre avec les cadres de son ministère. ALGER - Le ministre du Développement industriel et de la promotion de l'investissement Amara Benyounes a appelé dimanche à Alger à la facilitation de l'investissement et au soutien du secteur privé pour réussir la relance de l'industrie nationale.

 

"Le rôle du ministère est de faciliter l'acte d'investir et de régler les problèmes des investisseurs", a déclaré M. Benyounes, lors d'une rencontre avec les cadres de son ministère.

 

Le ministre a souligné la nécessité de mettre fin à la bureaucratie qui "pose de sérieux problèmes" dans le pays et de rendre toutes les actions menées par son département ministériel "transparentes".

 

Il recommande, dans ce sens, la mise en place d'un système informatique via Internet permettant de rendre publiques toutes les informations notamment relatives au commissions de marchés, aux agréments octroyés aux concessionnaires automobiles ainsi que les dérogations d'importation de chaînes de production rénovées.

 

M. Benyounes a, par ailleurs, affirmé que le ministère de l'industrie ne fait pas de distinction entre le secteur public et privé."Il faut cesser de voir le secteur privé comme un secteur "parasitaire", a-t-il soutenu.

 

"L'Algérie a besoin du secteur privé pour entamer une nouvelle politique de réindustrialisation du pays", a ajouté M. Benyounes.

En vue de l'exécution de la nouvelle politique industrielle, le ministre a procédé à la nomination de plusieurs dizaines de cadres en application de la nouvelle organisation de l'administration centrale du ministère.

 

Le ministre a souligné la nécessité de mettre fin à la bureaucratie qui "pose de sérieux problèmes" dans le pays et de rendre toutes les actions menées par son département ministériel "transparentes".

 

Il recommande, dans ce sens, la mise en place d'un système informatique via Internet permettant de rendre publiques toutes les informations notamment relatives au commissions de marchés, aux agréments octroyés aux concessionnaires automobiles ainsi que les dérogations d'importation de chaînes de production rénovées.

 

M. Benyounes a, par ailleurs, affirmé que le ministère de l'industrie ne fait pas de distinction entre le secteur public et privé."Il faut cesser de voir le secteur privé comme un secteur "parasitaire", a-t-il soutenu.

 

"L'Algérie a besoin du secteur privé pour entamer une nouvelle politique de réindustrialisation du pays", a ajouté M. Benyounes.

En vue de l'exécution de la nouvelle politique industrielle, le ministre a procédé à la nomination de plusieurs dizaines de cadres en application de la nouvelle organisation de l'administration centrale du ministère.

 

APS, dimanche, 02 mars 2014

© 2013 ANDI   |   01 rue kaddour rahim, Hussein Dey  (Alger).  |  Tél : 021 77-48-02 - 021 77-48-11                                                Plan du site