Plus d'articles :

                       cliquez ici

  Revue de presse
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dispositif de l’ANDI : 8.600 projets créés en 2013 à travers le pays

EL-OUED - Au moins 8.600 projets d’investissement ont été créés avec le concours de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) en 2013 à travers le pays, en hausse de 15 % par rapport à l’année 2012, a indiqué mercredi à El-Oued le secrétaire général de cet organisme.

Ces projets ont créé plus de 149.000 emplois, en hausse de 63 % comparativement à ceux générés en 2012 à travers le territoire national, a précisé M. El-Kheir Djouada, lors d’une rencontre régionale Sud sur la "débureaucratisation de l’acte d’investir".

La nature des projets d’investissement ayant bénéficié de l’accompagnement des guichets uniques de l’ANDI dans les 48 wilayas du pays sont à caractère industriel productif, "afin d’impulser les activités industriels, la construction et les travaux publics pour répondre aux besoins du marché national, puis les transports, les services et le tourisme", a affirmé M.Djouada.

Le SG de l’ANDI a rappelé que les mesures d’incitation et de facilitation accordées aux investisseurs, par le biais de cet organisme, et qui portent sur un assouplissement des procédures administratives ainsi que sur des exonérations fiscales et parafiscales, sont de nature à "impulser la dynamique d’investissement à travers le pays".

Ces mesures, préconisées par les services du Premier Ministère, tendent à encourager l’investissement, à créer un marché de produits locaux susceptibles de couvrir les besoins nationaux et éviter le recours à l’importation, et à générer également de nouveaux emplois, a-t-il souligné.

Pour sa part, le chargé des études auprès du ministre chargé de la Réforme du service public, Mohamed Kara Ali, a indiqué que le département qu’il représente "s’attelle à améliorer les prestations du service public, en ce qui concerne, ici, l’accompagnement de la création de projets d’investissement ou à travers leurs activités de commercialisation".

A ce titre, et afin d’améliorer le service public et le rapprocher du citoyen, il est envisagé la création de délégations, à l'échelle de wilaya, chargées du suivi de l’état d’exécution des décisions de la tutelle, en matière d’amélioration du service offert au citoyen, en plus d’un observatoire national de service public qui clarifiera et veillera à l’amélioration des cadres et conditions d’accueil du citoyen et recevoir ses doléances.

Cette rencontre régionale de sensibilisation sur "la  débureaucratisation de l'acte d'investir", est la troisième du genre depuis le début de 2014, après celles organisées respectivement à Tébessa et à Oran.

Elle a regroupé les représentants des administrations et d'organismes publics concernés et des investisseurs de sept wilayas du Sud, à savoir El-Oued, Tamanrasset, Biskra, Laghouat, Ghardaïa, Illizi et Ouargla.

(Aps) 13 février 2014

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site