Plus d'articles :

                       cliquez ici

 Actualités ANDI
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Inauguration au cours du mois de novembre 2014 de cinq projets structurants accompagnés par l’ANDI

Cinq méga projets liés par des conventions d’investissement avec l’ANDI conformément aux dispositions de l’ordonnance 01-03, modifiée et complétée,  ont été inaugurés durant le mois de novembre 2014. Il s’agit de :

- Usine de fabrication de véhicules Renault à Oran ;
- U
sine de fabrication de véhicules Mercedes Benz - Tiaret;
-
Méga-station de dessalement d'eau de mer d'El-magtaâ -Oran-;
- Usine d'ammoniac et d'urée dans la zone industrielle d'Arzew (Oran);
-
Complexe d'ammoniac et d'urée - Oran-.

 

Usine de fabrication de véhicules Renault à Oran

 

Inaugurée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à l’occasion de la sortie de la première voiture de marque Symbol, l’usine de fabrication de véhicules Renault, située dans la zone d’Oued Tlelat est implanté sur une superficie de 151 hectares.

Le site a coûté, à ce jour, près de 50 millions d’euros et prévoit une augmentation des investissements jusqu'à 800 millions d’euros à moyen terme. D’importants investissements seront réalisés dans les vecteurs de l'emboutissage, la tôlerie et la peinture, à même de permettre d’élever le niveau d’intégration du véhicule. D’ici à deux ou à trois ans, l’investissement dans l'emboutissage permettra de fabriquer en totalité la coque nue du véhicule.

Ce projet qui a bénéficié du dispositif d’incitation et d’accompagnement « ANDI », est porté par la société mixte RAP, détenue à hauteur de 51% par la partie algérienne (34% par la Société nationale des véhicules industriels -SNVI- et de 17% par le Fonds national d'investissement-FNI-), et de 49% par le constructeur français Renault.

 

Usine de fabrication de véhicules Mercedes Benz - Tiaret

 

L’usine de la Société algérienne pour la fabrication des véhicules "Mercedes Benz" (SAFAV-MB) d’Aïn Bouchekif, dans la wilaya de Tiaret, a été inaugurée le 26 octobre 2014.

 Ce projet est porté par la SAFAV-MB, société mixte créée en juillet 2012 et composée de trois principaux actionnaires. La partie algérienne détient 51% (Entreprise de développement de l’industrie automobile – EDIV, 34% et la SNVI : 17%). La partie étrangère est représentée par le fonds d’investissement Emirati « Aabar », et son partenaire  technologique, le groupe allemand « Daimler », détiennent 49%.

16 ingénieurs formés en Allemagne veillent sur la formation des techniciens et la bonne marche de l’atelier-pilote qui comprend  7 plateformes pour le montage des véhicules 4x4 et 5 autres pour les véhicules utilitaires.

Cette usine devra, dans une première étape et durant les premières années, fabriquer différents types de véhicules utilitaires et 4x4, avec une production théorique annuelle de 6.000 véhicules de type « Mercedes Sprinter » destinés à tous les usages, 2.000 véhicules 4x4 de type «G.Class » de la catégorie « G ». Enfin, il est précisé que la technologie de fabrication des véhicules dans cette usine est la même que celle utilisée en Allemagne et en Autriche, une technologie qui sera transférée, afin qu’elle puisse être adoptée par la main d’œuvre algérienne.

L’usine comprend également un centre de formation dans la technologie automobile. Il est composé d’une salle pédagogique, d’un laboratoire d’apprentissage des langues allemande et anglaise, 06 salles de cours, une salle des conférences multimédias ainsi que des ateliers de mécanique et un bloc administratif. Actuellement 120 stagiaires, diplômés des CFPA suivent une formation au niveau de ce centre dans les spécialités de la mécanique générale, de la mécanique auto, de l’entretien et de la carrosserie. L'usine s’étend sur une superficie de 104 hectares dont 44 bâtis.

 

Méga-station de dessalement d'eau de mer d'El-magtaâ - Oran

 

Inaugurée par le Premier Ministre, Abdelmalek Sellal, la méga-station de dessalement d'eau de mer d'El-Magtaâ, située à l'est du chef-lieu de wilaya d’Oran.

Cette installation est considérée comme l'une des plus grandes au monde utilisant le procédé de l'osmose inverse. Elle est dotée d'une capacité de production de 500 000 m3 d'eau par jour, quantité destinée non seulement à satisfaire les besoins de la wilaya d'Oran mais également ceux des wilayas limitrophes, à savoir Mascara, Tiaret, Relizane et Mostaganem.

Ce projet, qui a coûté 491 millions de dollars, est porté par une Société par actions, la «Talhiyat Miyah El Magtâa» (TMM spa), détenue à hauteur de 47% par la société singapourienne qui a construit la station de dessalement, en l'occurrence Hyflux Menaspring Ltd, de 43% par l'AEC et 10% par l'ADE.

La gestion de la station a été confiée pour une durée de 25 ans, à la société Homa (Hyflux Operating Maintenance Algéria), qui a conclu un contrat avec TMM Spa et devra gérer la station d'El-Mactaâ. .

 

Usine d'ammoniac et d'urée dans la zone industrielle d'Arzew (Oran)

Située dans la zone industrielle d’Arzew à l’est d’Oran, l’usine "Sorfert-Algérie" de production d’engrais d’ammoniac et d'urée, inaugurée lundi dernier par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s’étend sur une superficie de plus de 37 hectares.

Ce projet porté par "Sorfert-Algérie", coentreprise d’un capital social de 200 millions de dollars, entre le groupe Sonatrach (49%) et la société d’industrie et de construction "ORASCOM" (51%), a pour objet la réalisation et la gestion de deux unités de production d'ammoniac d'une capacité de 2.200 tonnes/jour et d’une troisième de 3.450 t/j d’urée.

L’opération de production de ces deux produits adopte des techniques sophistiquées de traitement de l'eau et du gaz naturel. Le montant de l’investissement a été évalué à 1,6 milliard de dollars.

 

Complexe d'ammoniac et d'urée - Oran

 

Ce nouveau complexe de production d'ammoniac et d'urée, fruit d'un partenariat algéro-omanais, porté par la compagnie pétrolière nationale Sonatrach et "Suhail Bahwan Group Holding" (SBGH), a été inauguré par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, lors de sa visite de travail dans la wilaya d'Oran, Implantée à Mers El-Hadjadj, dans la zone industrielle d'Arzew.

Cette usine est dotée d’une capacité de production de 4.000 tonnes/jour d’ammoniac générant une production de 7.000 tonnes/jour d’urée granulée. Le site se compose de deux unités d'ammoniac d'une capacité de production de 2.000 T/j chacune, et de deux unités d'urée de 3.500 T/j chacune.

Le complexe, qui jouit de l'autonomie au plan de la production d'énergie électrique et d'eau dessalée, se distingue également par son process fonctionnant dans le respect des normes les plus rigoureuses en termes de protection de l’environnement.

Plus de 500 postes d'emploi directs et 500 autres indirects seront générés à la faveur de la mise en service de cette infrastructure industrielle qui a aussi pour impacts de positionner l'Algérie parmi les fournisseurs importants d'urée et de satisfaire la demande locale en ce produit à moitié prix.

L'usine qui s'étend sur une superficie bâtie de plus de deux hectares a été réalisée par un consortium de sociétés japonaises et coréennes, pour un montant de plus de 2,7 milliards de dollars US.

 

ANDI le: 11/11/2014

 

© 2013 ANDI   |   Route Nationale N° 5 Cinq Maisons , Mohammadia Alger   |  Tél : 021 52 20 14 - 021 52 20 15                                                Plan du site