لقراءة المزيد :

                       اضغط هنا

   المجلة الصحفية
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Industrie automobile: Yousfi insiste sur la fabrication des équipements de véhicules

 

RELIZANE - Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi a insisté, dimanche à Relizane, sur la fabrication en Algérie d'équipements (pièces et accessoires) de véhicules.

Animant un point de presse en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, le ministre a souligné qu’il n’y aura pas de montage de véhicules en Algérie à l'avenir mais une industrie automobile.

"J’ai demandé aux responsables de différentes usines de montage de véhicules de se lancer dans les plus brefs délais dans la fabrication de composantes de véhicules", a fait savoir M. Yousfi.

Le ministre a souligné que ces orientations interviennent dans le cadre de la diversification de l’économie nationale que recommande le président de la République Abdelaziz Bouteflika et du programme du gouvernement visant à sortir progressivement de la dépendance aux hydrocarbures.

Au passage, M. Yousfi a annoncé la tenue d’une rencontre nationale en mars prochain regroupant les représentants d'usines de montage de véhicules et d'entreprises de sous-traitance, dans la perspective de création de partenariats pour fournir différents accessoires de véhicules.

Le ministre a procédé, lors de cette visite, à l’inauguration d’une usine de tubes en acier et d'emballage pour un investissement de 1,5 milliard DA dans la zone industrielle de Sidi Khettab, assurant plus de 100 emplois.

Il a inauguré dans la même zone industrielle une usine de câbles électriques pour un investissement d'un (1) milliard DA, générant 90 emplois.

M. Youssfi a aussi visité l’usine de montage de véhicules de marque allemande "Volkswagen" dans la zone industrielle de Sidi Khettab, qui a réalisé le montage d'environ 15.000 véhicules depuis son entrée en service en juillet dernier. Cette usine a été réalisée en vertu d’un protocole d’accord entre le groupe "SOVAC" et l’usine de véhicules allemande "Volkswagen" suivant la règle 51/49.

Première du genre dans le monde arabe et deuxième en Afrique, cette usine occupe une superficie de 150 hectares avec un investissement de plus de 20 milliards DA (170 millions d’euros). Sa capacité productive est de 12.000 véhicules en première année pour atteindre 100.000 véhicules de différents types touristiques et utilitaires dont les marques SKODA et SEAT après cinq années.

En visitant le complexe intégré des métiers de textile dans cette zone industrielle, inscrit dans le cadre du partenariat algéro-turc, le ministre a indiqué que ce complexe est un pôle national de textiles qui couvrira le marché national et exportera ses produits vers l’étranger.

Ce complexe industriel, le plus grand dans son genre au niveau africain est le fruit de l’accord paraphé au dernier trimestre de 2015 selon la règle 51/49 entre le groupe industriel algérien de textiles et le groupe turc "Taipa" spécialisé en textiles, selon la direction de l’industrie et des mines de la wilaya.

Le projet comporte deux étapes, la première qui tire à sa fin avec la réalisation de huit unités de tissage, couture et un centre d’affaires et un autre de formation. L’école de formation en métiers de tissage et couture a été réalisée pour une capacité d’accueil de 400 stagiaires. Un pôle immobilier résidentiel pour personnels (567 logements) y figure aussi.

La deuxième étape qui sera lancée, une fois la première achevée, prévoit la réalisation de 10 autres usines de production de fournitures de vêtements prêt à porter, de fibres industrielles, de tissus et autres.

Ce complexe dont le délai de réception est fixée à 36 mois soit cette année pour la première phase, pour un investissement de 58 milliards DA  permettra de générer 25.000 postes d’emploi.

Le complexe, implanté sur une superficie de 250 hectares aura à satisfaire les besoins du marché national en vêtements de femmes, hommes et enfants avec une production d'environ 30 millions de mètres de tissus et 30 millions de pantalons jeans par an dont 40% sera réservé au marché national et 60% à l’exportation.

Le ministre a, en outre, visité l’entreprise publique d’industries mécaniques et accessoires "ORSIM" (ex BCR) à Oued Rhiou qui produit annuellement 4.000 tonnes de produits de boulonnerie et accessoires mécaniques, ainsi que l’entreprise publique économique de tissage "Oued Mina" à Relizane.

APS, dimanche, 14 janvier 2018

 

© 2013 ANDI   |    1 شارع قدور رحيم حسين داى (الجزائر العاصمة)   |  الهاتف  : 02 48 77 021 - 11 48 77 021                                            خريطة الموقع